Plus jamais ça !

Plus jamais ça !
Cet article n’est pas uniquement de moi mais Belen Garcia qui a écrit la première partie, reprend tous les arguments que je voulais poser aussi. La seconde partie, vibrante de résonances selon moi, est faite pour heurter votre discernement, réveiller votre conscience. Mitakuye Oyasin
Pourquoi je ne porterais pas de masque

Quand je me promène dans les rues et que je vois toutes ces personnes portant des masques, se lavant les mains à l’entrée de chaque magasin, cela m’agace de voir à quel point les gens sont dociles et ignorants. Dociles car ils obéissent aux injonctions de merdias et de gouvernements qui leurs mentent à longueur de journée, propageant un climat constant de peur et d’insécurité.

Les terroristes ont disparu curieusement depuis quelques mois, ils ont dû se faire confiner. Ils ont été remplacés par un ennemi bien plus intéressant, omniprésent, invisible, tout puissant, telle une rumeur ou Dieu lui-même, l’ennemi parfait. Grâce à lui le rêve de tout mégalomane peut se réaliser.

Cela commence par un confinement chez soi, cela évite les frais de prison, de gardiennage, les prisonniers devant se nourrir eux-mêmes, c’est tout bénef. Puis on réduit le confinement aux voies respiratoires, source de notre énergie et de notre santé, ce qui entraînera d’autres maladies et la vente de médicaments, (j’en connais qui se frottent les mains d’avance). Ça continuera par le confinement de notre liberté en nous obligeant à divulguer constamment nos déplacements, nos rencontres, comme en chine. Et ça finira par une planète prison grandeur nature, ou notre esprit sera à son tour confiné aux propos en accord au régime totalitaire en place.

Et tout cela avec les remerciements et le consentement d’une population heureuse d’avoir échappé à une possible grippe, (MDR), une population tellement empoisonnée par les métaux lourds qu’elle consomme depuis des décennies dans sa nourriture, son air et son eau, qu’elle n’est plus capable d’avoir un raisonnement digne de ce nom.

Elle est pas belle la vie ! Depuis que l’on nous bombarde de films de zombies, on ne s’est même pas rendu compte que les zombies, c’est nous, le regard hagard, par la crainte d’être contaminé, ou penché constamment sur son portable. Les zombies des films, c’est l’étape suivante, une fois que la 5G sera déployée, les individus vaccinés, pucés, la catastrophe climatique actualisée. Nous deviendrons alors ces monstres si bien décrits dans ces films.

Vous pensez que j’exagère ? Observez bien, renseignez-vous, vous verrez que nous allons tout droit tète baissée vers cet avenir fabriqué pour nous. En même temps quand une espèce est incapable de vivre en osmose avec les lois naturelles, incapable de penser par elle-même, elle est vouée à disparaître, car inadapté, c’est ainsi.

Revenons aux masques. Ces derniers sont inutiles et dangereux, inutiles car les virus sont si petits, (0.1 micron) qu’ils passent à travers les mailles des masques les plus sophistiqués, (0.3 micron). C’est un peu comme si la grosseur de la maille correspondait à un tunnel de métro pour nous, il y a de l’espace. Il nous faudrait porter une combinaison totalement étanche pour nous en protéger. Par contre le fait de re-respirer notre gaz carbonique, ou de respirer mal n’est pas bon pour notre santé, cela peut créer de nombreux troubles et complications comme l’hypoxie. Ce masque est aussi le symbole du masque social que nous portons tous, des apparences, il montre bien combien nous cachons qui nous sommes vraiment.

Pour les gels idem, notre corps contient 300000 milliards de virus, et il y en a autant au m³ dans l’air ou l’eau qui nous entoure, ces derniers vivent en osmoses depuis la nuit des temps avec les bactéries. En détruisant notre flore bactérienne sur nos mains en les lavant avec ces gels, nous détruisons notre système défensif et compromettons notre intégrité. Il suffit de voir le chiffre explosif de cas de maladies nosocomiales dans les hôpitaux, pour se rendre compte que si l’hygiène est nécessaire, le trop est l’ennemie du bien, si nous tuons la vie qui nous protège par trop d’hygiène, c’est la mort qui prend la place.

Les mesures de distanciation quant à elles, n’ont pour objectif que de créer une distance psychique entre nous. Finir de casser cette solidarité, qui nous a permis dans le passé de lutter contre des directives et lois injustes.

À présent, toujours sous des prétextes de respect, de bonnes intentions, cette pratique, nous éloigne davantage de l’autre, nous des humanisant davantage. N’oubliez jamais que si le mal existe, et je le crois, ce dernier a pour principales armes la ruse et le mensonge, et celui-ci sait se déguiser en bon prêtre ou en prada pour arriver à ces « faims ».

C’est pour toutes ces raisons que je ne porterai pas de masque, ni ne rentrerai dans un magasin où on m’oblige à en porter, cela peut paraître exagéré, mais le faire serait un acte de soumission aux diffuseurs de peur. Résister à la peur cela commence là.

Pour finir, ne pensez pas que je suis irrespectueux des personnes et que mon comportement met la vie de certain en danger. Je suis au contraire très respectueux de la vie, mais je ne gobe pas n’importe quoi.

Si ce virus existe il faudra bien apprendre à vivre avec, en l’assimilant comme nous l’avons fait avec tous les autres. S’il n’existe pas, à quoi bon tout cela, si ce n’est pour cacher des choses inacceptables. Dans les deux cas le masque est inutile.

…/…

Pour finir, un peu d’histoire

Ce 16 juillet, c’était le triste anniversaire de l’infâme rafle du vel d’hiv avec le dénouement que l’on connait. Comment en sont arrivés là ces millions de victimes et ces milliers de bourreaux. Comment des millions de personnes en sont arrivés à aller docilement vers les camps de la mort. Comment des millions d’autres en sont arrivés à accepter l’inacceptable, pire à être des acteurs zélés de cette atroce infamie.

Ensuite, après la stratégie de la peur, voici la mise en œuvre de la stratégie de la colère avec l’apparition du marquage du bétail à abattre. Après les avoir isolés du système, le gouvernement propose de les identifier en permanence, ces sales juifs, homosexuels, handicapés, tziganes, Franc-maçons et autres opposants au régime qui s’impose par la peur. Bref, tous ces autres qui dérangent parce que l’on ne les connait pas bien ou parce qu’ils disent le contraire de ce que pensent la masse de marionnettes. Les mêmes qui vont applaudir l’idée de l’étoile jaune allant même jusqu’à dénoncer les enfants à l’école qui en aurait échappé…

La suite vous la connaissez, son cortège de dénonciations indignes de « bons citoyens », des rafles iniques par des policiers pourris trop zélés, des trains de la mort qui ne disaient pas leur nom, des ordures de kapos qui étaient pires que leurs geôliers, et enfin l’extermination de ces millions de personnes, comme Vous et moi…

cela résonne enfin pour Vous ??

Alors oui, moi c’est sûr que je finirais assurément comme ceux du Vel d’Hiv si Vous n’ouvrez pas les yeux maintenant, si VOUS ne réfutez pas les faux arguments que le gouvernement agite sous vos yeux, si VOUS ne vous levez pas contre ces mesures liberticides, si VOUS ne refusez pas de perdre votre Humanité…

Prenez le temps d’y réfléchir puis de partager si cela résonne

Lumière, Amour & Paix